Benjamin Barou-Crossman

Comédien, metteur en scène, Benjamin Barou-Crossman se forme au théâtre à l’Ensad à Montpellier (sous la direction d’Ariel Garcia-Valdès) puis à l’école du théâtre national de Bretagne à Rennes (sous la direction de Stanislas Nordey). Il a pour professeurs Claude Regy, Stanislas Nordey, Christine Letailleur, Christian Colin, Serge Tranvouez, Arnaud Meunier, Bruno Meyssat…
Il sera comédien sous la direction de Stanislas Nordey, Christine Letailleur, Mireille Perrier, Gilbert Desveaux, Marine de Missolz et Sébastien Thévenet.
En 2010, il se lie d’amitié avec le poète tsigane Alexandre Romanès qui l’invitera à lire de la poésie gitane sous le chapiteau du cirque Romanès à Paris avec l’actrice Dominique Blanc.
Également écrivain, journaliste pour la revue Cassandre/Horschamp, il enseigne le théâtre à l’école de théâtre l’EDT 91 puis à l’université Paul Valéry de Montpellier.
Benjamin Barou-Crosman crée sa compagnie de théâtre TBNTB en 2011.
Avec sa compagnie, il met en lecture “Résistance(s)” avec Stéphane Hessel et Jean Lacouture. Il mettra en scène Jeu et théorie du duende avec Mireille Perrier puis El duende à la Scène nationale de Sète puis repris au CDN de Montpellier, L’âme gitane, L’âme gitane en tablao puis L’âme nomade.
Par ailleurs, la compagnie TBNTB intervient depuis des années dans les quartiers prioritaires d’Alfortville, Agde et Perpignan. Tout le travail de la compagnie dans ses spectacles est de mêler arts, comédiens professionnels et comédiens amateurs. La trame des spectacles s’écrit avec les participants à partir de leurs vécus.
A Alfortville, la compagnie TBNTB créera un Opéra des quartiers. Ce projet « d’œuvre apprenante », associant pratiques amateurs et artistes confirmé-e-s (le Théâtre du Corps de Marie-Claude Pietragalla et Julien Dérouault est un des partenaires du projet) a pour but, non seulement de sensibiliser les jeunes à l’opéra, cette forme majeure du répertoire classique, mais aussi d’étudier sa transposition dans un format accessible au plus grand nombre et adaptable à des théâtres de ville. Ce projet sera coproduit et accompagné par le !POC ! jusqu’à sa diffusion prévue sur la saison 2022/2023. Autour de ce projet, des cours d’éducation artistique gratuits impliquant les différentes disciplines liées à l’opéra (danse, chant, théâtre, musique…) seront organisés dans les différents quartiers de la ville.